Diaconesses de Reuilly, des sœurs branchées au monde

Une communauté religieuse internationale, des sœurs à l’écoute et au fait de l’actualité, une foi protestante sans faille et une envie d’être connecté au monde via un site Internet disruptif. Il ne nous en fallait pas plus pour partir dans ce projet avec une immense envie et des idées plein la tête !

Diaconesses de Reuilly. Dans La Chapelle


Les Diaconesses de Reuilly, en communauté basée à Versailles, animent le protestantisme depuis un siècle et demi mais reste très moderne dans sa façon de voir et d’aider le monde. La Communauté de «sœurs» se compose de protestantes issues de différentes dénominations. Avec une vocation spirituelle et très ancrée dans la réalité, elles sont installées en France (Reuilly, Versailles), Polynésie, Cameroun, Norvège, Allemagne et Finlande. La Communauté est incluse dans la Fondation des Diaconesses de Reuilly, qui gère une trentaine de structures sociales et médico-sociales (EHPAD, SESSAD…), maisons de santé, soins palliatifs et un établissement de formation, l’IFSI, qui font travailler plus de 2000 salariés en France.

Une des Diaconesses de Reuilly au travail dans le jardin

Les Diaconesses de Reuilly, ouvertes aux autres

Notre porte d’entrée avec la communauté fut la refonte du site Internet de la Fondation en 2017. Construit l’intelligence collective qui a su faire ses preuves grâce à la UserStory, ce site répond aux besoins de la Fondation tant dans sa forme que dans le fond. En 2019, après avoir assisté de loin au développement du nouveau site de la Fondation, les sœurs souhaitaient elles aussi, bénéficier d’une nouvelle interface web, plus moderne, pour être en accord avec celui de la Fondation mais aussi avec leur image et leurs envies.

Les Diaconesses de Reuilly, agiles et numériques

Nous voilà partis de nouveau à Versailles, où après plusieurs ateliers de co-construction inspirés de la méthode Agile, nous avons su faire ressortir des demandes très spécifiques mais aussi originales pour une communauté religieuse. Échanges avec les internautes, portraits de soeurs, vente en ligne, vie quotidienne à Versailles, comment les rejoindre… C’est avec enthousiasme et une réelle envie d’apporter une touche de modernité digitale à une communauté qui n’en manque pas dans la vraie vie, que ce site à été développé en toute confiance et dans respect de la foi qui les anime et les porte tous les jours. Donner une autre image que l’on peut se faire d’une communauté religieuse de soeurs et répondre à de nombreuses questions sur le protestantisme, voilà le leitmotiv de ce projet et le fil conducteur que nous avons aimé suivre pendant les mois de développement du site.

L’Écosphère Aggelos – Eugène accompagne aussi la communauté religieuse de l’Abbaye de Boulaur dans le Gers.

Un moment rare la consécration d’une sœur dans la communauté

Un peu d’histoire, pour en savoir plus sur les Diaconesses

La Communauté des Diaconesses de Reuilly est une Communauté de vie, d’inspiration monastique enracinée dans les églises de la Réforme et ouverte au dialogue œcuménique, à un service diaconal diversifié, et à l’accueil de tout être en quête de Dieu. La liturgie et la méditation de la Parole de Dieu structurent la vie quotidienne de la Communauté. L’ouverture au monde imprègne sa prière. La Fondation des Diaconesses naît de la rencontre entre Antoine Vermeil (1799-1864) pasteur protestant français, né à Nîmes qui s’est distingué par son leadership au sein du protestantisme français du XIXe siècle et Caroline Malvesin, l’une de ses paroissiennes. En neuf mois par des échanges de lettres entre le 6 février et le 6 novembre 1841 la Communauté des Diaconesses voit le jour. Elle compte aujourd’hui 52 soeurs consacrées. La Communauté a été fondée afin d’être un signe d’unité au sein de l’Eglise et de répondre aux appels du temps dans lequel elle vivait. Ainsi, une vie religieuse a commencé à voir le jour, ainsi que des actions caritatives ( soin des malades, éducation…). Ces actions sont poursuivies aujourd’hui dans le cadre de la Fondation Diaconesses de Reuilly. Au long des années, la dimension communautaire s’est développée, par la mise en évidence des trois engagements de la vie religieuse (chasteté, pauvreté, obéissance), une vie liturgique intense, et une dimension d’accueil pour des retraites spirituelles.

Vous avez un projet à nous faire connaître?

Oui, je veux en parler