Un écotone à l’abbaye

Depuis novembre 2020, Eugène de l’Ecosphère Aggelos accompagne la communauté cistercienne dans l’aménagement scénographique de l’écotone de l’abbaye Notre Dame de Boulaur.


Un économe à l’abbaye c’est une communauté de 31 sœurs cisterciennes qui sont engagées dans un projet de construction d’exploitation agricole dans une démarche écologique et de circuit court au cœur même de l’Abbaye de Boulaur. Concrètement, c’est le projet Grange 21, un projet de ferme monastique avec des technologies du XXIe siècle et l’écotone de Boulaur.
Un écotone est la zone de transition entre deux écosystèmes comme les rives d’un lac ou la lisière d’une forêt. 

Écoutez l’écotone


Notre équipe co-construit avec la communauté l’écotone de l’abbaye de Boulaur en concevant et définissant l’expérience visiteur pour :
– L’espace d’accueil avec un point de vente de produits monastiques ou locaux
– Le préau où pique-niquer en famille et démarrer les visites du site
– La grande halle où organiser des rencontres, des événements culturels ou des marchés de producteurs…
– Et plein d’autres surprises à venir vivre sur place…
Ensemble, nous travaillons sur un projet pédagogique et expérientiel sur la globalité du site de l’Abbaye afin que chaque visiteur puisse venir à la rencontre des sœurs et surtout créé un lieu de partage destiné à tous ceux et celles qui veulent découvrir les spécificités de ce haut lieu patrimonial, mais aussi s’immerger dans la vie monastique. Un passage par la boutique pour découvrir la gamme de confitures, de pâtés et sans parler des fromages « made in Boulaur » finiront de vous convaincre de venir et de revenir dans cet écotone. 

L’Abbaye de Boulaur en quelques chiffres

1949

Arrivée de notre communauté de moniales cisterciennes dans cette antique abbaye fontevriste du XIIème siècle. 

32

Comme le Gers, département où il fait bon vivre, sous la protection des saints de notre diocèse d’Auch.

31 SŒURS

De 25 ans à 94 ans. Dont 9 sœurs au Noviciat.

7 TEMPS DE PRIÈRE PAR JOUR

Les offices dans l’église sont le cœur de notre vie. Nous y chantons principalement des psaumes.

45 HECTARES DE TERRES AGRICOLES

9 vaches = 2.5tonnes de fromage 5 cochons = 800 kg de pâtés 1.5 ha de verger potager = 4 tonnes de confitures.

26 CHAMBRES

Pour accueillir les retraitants dans notre hôtellerie monastique et des maisons dans le village avec cuisine indépendante.

Saint Benoît Et Sa Règle (extrait du site de l’abbaye)

À la fin du Ve siècle, alors qu’à Rome il aurait pu faire carrière, Benoît de Nursie choisit de se retirer dans la solitude pour vivre sous le regard de Dieu seul et s’installe à Subiaco dans une grotte. Après quelques années de vie érémitique sa vie attire de nombreux disciples qui veulent comme lui servir Dieu. Il fonde alors une douzaine de monastères dont le plus connu sera celui du Mont Cassin. S’inspirant des écrivains monastiques précédents, il écrit une Règle de vie pour guider ses moines. Ce texte de 73 courts chapitres est un modèle d’équilibre et de profondeur spirituelle. Il a traversé les siècles et conduit encore des milliers de moines et moniales dans leur recherche de Dieu. Tous les matins, dans la salle du Chapitre, notre communauté se rassemble pour écouter un chapitre de cette Règle et notre Mère Abbesse commente le passage pour l’adapter à notre vie quotidienne.

           Chapitre 72 : LE BON ZELE QUE DOIVENT AVOIR LES MOINES

Il est un mauvais zèle, un zèle amer, qui sépare de Dieu et mène à l’enfer. De même, il est un bon zèle qui sépare des vices et mène à Dieu et à la vie éternelle.

C’est ce zèle que les moines pratiqueront avec un très ardent amour : ils s’honoreront mutuellement avec prévenance ; ils supporteront avec une très grande patience les infirmités d’autrui, tant physiques que morales ; ils s’obéiront à l’envi ; nul ne recherchera ce qu’il juge utile pour soi, mais bien plutôt ce qui l’est pour autrui ; ils s’accorderont une chaste charité fraternelle ; ils craindront Dieu avec amour ; ils aimeront leur abbé avec une charité sincère et humble ; ils ne préfèreront absolument rien au Christ ; qu’Il nous amène tous ensemble à la vie éternelle !

L’Ecosphere Aggelos accompagne une autre communauté : Les Diaconesses de Reuilly

Vous avez un projet à nous faire connaître?

Oui, je veux en parler