En 2022, la Fondation de l’Armée du Salut avec l’Ecosphère Aggelos

La Fondation de l’Armée du Salut est accompagnée par l’Ecosphère Aggelos dans la mise en oeuvre de dispositifs innovants : émissions de télévisions, web tv participatives, contenus particuliers.

En 2022, la Fondation de l'Armée du Salut avec l'Ecosphère Aggelos

L’Ecosphère Aggelos à travers sa marque Triple C accompagne la Fondation de l’Armée du Salut depuis quelques années déjà. Le 29 juin dernier, a été mise en oeuvre un dispositif innovant et atypique pour accompagner la présentation du rapport d’activités de la Fondation.

La Fondation de l'Armée du Salut avec l'Ecosphère Aggelos

Un événement marquant pour la Fondation de l’Armée du Salut

Le retour du public dans la salle Iris au siège de la Fondation de l’Armée du Salut fut l’une des nouveautés de cette journée du 29 juin 2022. Pour la présentation de son rapport d’activité 2021, la Fondation n’a pas fait les choses à moitié :

  • émission spéciale diffusée en direct pour que tous les établissements, les salariés, les partenaires puissent être reliés par le biais de la vidéo et du numérique.
  • une synthèse en images de l’année avec Eric Yapoudjian, le directeur général de la Fondation de l’Armée du Salut. L’occasion de saluer le travail de l’ensemble des salariés, des soignants, des personnes accueillies, des partenaires… autour du « faire ensemble » et non pas « faire avec » !
  • deux tables rondes passionnantes pour illustrer l’année 2021 à travers des exemples concrets d’applications des valeurs de la Fondation de l’Armée du Salut ainsi que des éclairages complémentaires proposés par des personnalités proches des travaux de l’Armée du Salut. Ces échanges dans un format d’agora au centre du public a permis d’aborder les mutations de l’action sociale et médico-sociale ainsi que leurs conséquences pour les métiers sur l’organisation du travail et la place des acteurs dans notre société.
  • un au-revoir pour saluer le travail accompli par le colonel Daniel Naud, président de la Fondation de l’Armée du Salut après 8 années passées à déployer des actions partout sur le territoire, à tisser des liens entre les territoires, à multiplier les plaidoyers et la capacité de la Fondation de l’Armée du Salut à peser dans les débats sociétaux pour répondre aux enjeux colossaux qui traversent notre société.

L’accompagnement de l’Ecosphère Aggelos

L’Ecosphère Aggelos comme chaque prend un plaisir très revigorant à accompagner la Fondation de l’Armée du Salut dans ces dispositifs originaux et impactants.

  • conseil et coordination du dispositif.
  • réalisation technique : captation, diffusion en direct, éclairages, son, coordination technique avec les équipes techniques de la Fondation de l’Armée du Salut.
  • élaboration du conducteur de l’émission et toppage en direct pour que tout puisse s’enchainer de manière fluide et efficace.
  • animation des échanges avec préparation en amont de l’ensemble des débats.
  • livraison des échanges filmés de manière à proposer une trace mémoire utile de ces échanges.

La Fondation de l’Armée du Salut au 31/12/2021 c’est :

  • plus de 24 000 personnes accueillies (enfants et adultes)
  • plus de 2800 salariés et 5200 bénévoles
  • 227 structures et services sociaux, médico-sociaux et sanitaires
  • implantation dans 32 départements et 12 régions
  • des missions de coopération menées avec de nombreux partenaires locaux et nationaux

En 2021, la Fondation de l’Armée du Salut a maintenu au mieux l’accompagnement global personnalisé de chaque personne accueillie.

Malgré les ondes de choc sanitaires de la pandémie de Covid, les équipes de la Fondation de l’Armée du Salut se sont efforcées de pallier les perturbations des relations interpersonnelles et d’éviter au mieux l’isolement des personnes ; certains établissements de la Fondation ont contribué à l’accès à la vaccination avec l’installation de « centres de vaccination » en leur sein.

Malgré la détérioration encore aggravée du fonctionnement des services publics et de l’accès à leurs droits des personnes accueillies :

  • dématérialisation à marche forcée de nombreux services essentiels, qui génère un clivage de plus en plus grand entre « ceux qui cliquent facilement » et les autres devenant de plus en plus éloignés de ces services dits publics.
  • fragilisation extrême des structures scolaires et de santé, pénalisant d’abord les personnes et familles des plus fragiles.
  • conditions d’accès à leurs droits des personnes accueillies dégradées alors que leur parcours de vie, de soin, d’insertion en dépend !

Pour aller un peu plus loin

« Un service en Préfecture qui voit arriver en retard, un monsieur en fauteuil roulant et qui lui dit ‘’on ne
peut pas vous recevoir, revenez une autre fois’’, c’est d’une violence ! La non-reconnaissance du statut de ce monsieur est assez regrettable. »

Jean-David Peroz – Conseiller Technique du CREAI Ile-de-France

Vous avez un projet à nous faire connaître?

Oui, je veux en parler