Nouvelle identité pour le CHU de Bordeaux

En 2019, l’arrivée d’une nouvelle direction, un nouveau virage pris par l’organisation et une stratégie d’image ambitieuse invite l’univers visuel du CHU à se renouveler.

En 2020, dans les bureaux, en agence au CHU comme à distance, nous avons travaillé avec les équipes communication, la direction et l’ensemble des 14 000 professionnels pour signifier le début d’une ère nouvelle pour «ce territoire de soin et de savoir». En 2021, aujourd’hui, le CHU dévoile sa nouvelle identité et nous sommes heureux d’avoir participé à un moment clé de l’organisation dans une période toute particulière.

Créer l’identité visuelle du CHU, c’est…


• Exprimer une vision partagée
Pour mieux cerner le CHU et chercher l’inspiration, nous avons initié un FAB LAB interactif ; une méthode Comm’ working menée à distance pour mobiliser l’ensemble des professionnels de l’hôpital.
• Définir l’expression visuelle
En s’appuyant sur un benchmark et des inspirations, nous avons opté pour un logo minimaliste composé d’une base carrée et d’un cercle vertueux : deux teintes et l’abréviation BDX comme élément différenciant… Voilà qui indique désormais que ce CHU est bien celui de Bordeaux.
• Élaborer l’identité visuelle
À partir du concept créatif & des axes graphiques définis, nous avons conçu une identité visuelle qui se décline à partir d’une vingtaine de teintes (autour 2 gammes colorées: soutenues et pastel) selon un principe de modularité.
• Encourager une décision partagée
Lors de la Grande Consultation, chaque salarié a pu choisir l’identité visuelle dont il se sentait le plus proche et se prononcer pour un logomémorisable, durable, motivant, cohérent, différenciant, déclinable et signifiant… La nouvelle image du CHU de Bordeaux était trouvée!

Désormais l’identité visuelle prend vie et se décline partout. Un cercle rassembleur prend place dans un carré solide : l’unité multiple du CHU de Bordeaux rayonne pour un avenir tout en couleurs !

Vous avez un projet à nous faire connaître?

Oui, je veux en parler