Absolument céramique à Samadet avec Eugène!

Juin 2024

Le musée de la Faïence et des Arts de la table de Samadet dans les Landes, a choisi l’équipe Eugène! de l’Ecosphère Aggelos pour l’accompagner dans la réalisation de sa nouvelle exposition temporaire.

De la scénographie au graphisme, plongeons dans les coulisses de ce projet avec cette interview de Gilles Goussin, scénographe. menée par Capucine Sonnet. Plongeons ensemble à Samadet !

Quelle était la demande initiale de Samadet ?

Le musée cherchait un accompagnement pour la conception, la réalisation et le montage de l’exposition temporaire « Absolument céramique ! Louis Dage ». Cette exposition, la première dédiée à cet artiste prolifique mais un peu méconnu du grand public, visait à faire découvrir aux visiteurs son œuvre.  Louis Dage ayant passé une partie de sa vie à Samadet où il avait repris une manufacture.

L’idée était de présenter son travail à travers 4 grandes périodes :

  • La fleur et le fusil, 1885-1919.
  • Au cœur des années folles, 1920-1934.
  • Nouveau départ, 1934-1939.
  • La céramique sans fin, 1939-1961.

Espace  La céramique sans fin : 1939-1961

Quel a été le principal défi rencontré lors de la préparation de cette exposition à Samadet ?

Notre équipe Eugène!, avait déjà collaboré avec le musée pour l’exposition temporaire « Je mange donc je suis ». Le défi résidait dans la proposition d’une approche scénographique radicalement différente. Pour cette exposition, notre objectif était de créer une déambulation à travers les quatre grandes périodes sélectionnées par Alizée Le Pannerer, responsable du musée et commissaire scientifique de l’événement. Nous avons imaginé quatre univers distincts, chacun offrant une atmosphère unique. Ainsi, il a fallu concevoir une mise en scène permettant de mettre en valeur les 140 céramiques dans des ambiances singulières.

J’ai collaboré avec Frédérique Garine Monnier, directrice artistique , afin d’enrichir notre vision du projet et de compléter nos idées.

Quelles ont été les différentes étapes du projet ?

Le projet débute par la phase de conception, qui se divise en trois sous-étapes.

Tout d’abord, l’« esquisse », où nous définissons les intentions et explorons diverses idées d’ambiances.

Ensuite, l’« avant-projet », où nous précisons les détails en choisissant les matériaux, les textures et les couleurs.

Enfin, le « projet », où nous élaborons les dessins techniques destinés à l’atelier de fabrication.

Durant cette phase de conception, nous collaborons étroitement avec la commissaire scientifique responsable de l’exposition pour déterminer, par exemple, quelles séries de céramiques seront placées dans chaque espace.

La phase suivante est celle de la production à l’atelier, où nous fabriquons l’ensemble des éléments constituant la scénographie.

  • Espace Au cœur des années folles, 1920-1934.

Qu’avez-vous réalisé à l’atelier ?

L’ensemble des éléments. Cimaises, mobiliers spécifiques, socles, peintures, vernis, pose des papiers peints. La production a pris environ 3 semaines et 1 semaine de montage sur site.

Avez-vous eu des contraintes particulières pour ce projet à Samadet ?

Ne rien casser pendant le montage ! Plus sérieusement, la sécurisation des céramiques était primordiale. Certaines œuvres prêtées par la Manufacture de Sèvres ou le Musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux ont exigé des conditions de présentation spécifiques.

Une autre contrainte majeure était l’ouverture au public prévue pour le 13 avril. Quatre mois peuvent sembler suffisants, mais lorsque tout progresse en parallèle — finalisation du projet scientifique, conception scénographique, création graphique — le temps passe extrêmement vite.

Que retiens-tu de ce projet ?  

La satisfaction d’un intense travail d’équipe où la mobilisation de chacun permet un résultat qui plait beaucoup aux visiteurs et permet de mettre en valeur l’œuvre singulière d’un céramiste passionné.

Quelques mots sur le musée de la Faïence et des Arts de la table de Samadet

Le musée de la Faïence et des Arts de la Table de Samadet, situé dans les Landes, rend hommage à la tradition faïencière locale, active depuis le XVIIIe siècle. Ce musée présente une vaste collection de faïences ainsi que les techniques de fabrication et l’histoire de cet art.

Le musée possède 3 salles d’expositions permanentes :

  • La salle de la manufacture
  • La salle des faïences de Samadet
  • La salle des arts de la table

Et une salle d’exposition temporaire. L’exposition temporaire Absolument céramique se déroule du 13 avril au 15 novembre 2024 !

  • Espace Nouveau départ, 1934-1939.
Voir toutes les références
Vous avez une idée ? Un projet ?
Contactez-nous
Icone pour ouvrir l'outil d'accessibilité