Au Musée d’Ethnographie de Bordeaux

« La fabrique des innovations, les coulisses de la recherche en santé »

Musée d’Ethnographie de Bordeaux

Le Musée d’Ethnographie de Bordeaux a fait une nouvelle fois confiance à l’équipe d’Eugène ! de l’Ecosphère Aggelos pour la fabrication et l’installation de son nouveau parcours de visite, conçu autour de la thématique des processus d’innovations dans le domaine médical.

Encadré par une équipe de scientifiques, ce parcours, conçu par le scénographe Franck Houndegla et le graphiste Fabien Hahusseau, propose une approche originale, ludique et pédagogique pour découvrir l’envers du décor de la recherche en santé.

Notre équipe a été consulté et intégré dès les premières propositions d’aménagement pour

  • veiller à la faisabilité des constructions
  • préconiser l’utilisation de matériaux à faible coût carbone (locaux et réutilisables)
  • valider l’ensemble des dépenses nécessaires à chaque module afin d’entrer dans l’enveloppe budgétaire allouée par le Musée.

Un travail collaboratif et concerté

La mise en œuvre de ces séances de réflexion et d’actions avec le MEB, donne un parcours en 7 grandes parties, composées de paillasses inspirées des supports de travail des laboratoires, et qui supportées par des parois verticales apportent une lisibilité « hauteur-largeur » des contenus explicatifs, visuels et multimédias.

L’aménagement de structures autoportées, fresques, cimaises et vitrines ont permis de diversifier les supports d’affichage et de présenter une diversité d’objets issus du milieu de la recherche, embarquant ainsi le visiteur dans les coulisses de l’innovation en santé.

La conception de ces différents modules en tasseaux de pin encadrés par des joues en contre-plaqué peuplier (provenance française), intègre ces contenus dans un univers minimaliste, structuré et aéré, semblable à une ossature linéaire et orthonormée.

Un module de « jeu géant »

Un élément surprenant vient enrichir le parcours, plaçant le visiteur au centre d’une expérience (scientifique) immersive, grâce à un module « jeu géant ». Imaginé de manière concertée avec Lucia Bienvenu, chargée des expositions et de la médiation scientifique du Musée, et Olivier Claverie, commissaire adjoint de l’exposition, nous avons souhaité placer le visiteur dans le rôle du chercheur. Ainsi sur un plateau de 3 mètres, le visiteur se voit endosser l’un des quatre profils proposés, et avancer sur l’un des trois parcours grâce à des cartes de jeu afin de parvenir à la case finale de l’innovation. Comme l’explique Lucia Bienvenu, « ce jeu montre l’hybridité des trajectoires. Cela permet à chacun d’expérimenter les différents aléas, de se rendre compte que rien n’est jamais linéaire en matière de recherche ».

Nous la remercions d’avoir organisé ces nombreux échanges de travail, et de nous avoir permis d’avancer conjointement pour la conception et la fabrication de ce parcours muséal.

Pour aller un peu plus loin

Vous avez un projet à nous faire connaître?

Oui, je veux en parler