Valorisation énergétique des Jamelles.

Le SIL, syndicat intercommunautaire du littoral, traite et valorise les déchets ménagers de la population de quatre communautés d’agglomération de Charente-Maritime : celle de Rochefort océan, de Royan Atlantique, de l’Île d’Oléron et du bassin de Marennes. L’équipe d’Eugène! de l’ecosphère Aggelos, intervient à leurs côtés en tant qu’assistant à la maitrise d’ouvrage, pour la conception de la scénographie et de l’aménagement d’un parcours pédagogique, dans leur centre de valorisation et de traitement multi-filières situé à Echillais.

Un centre de valorisation et de traitement multi-filières ?

Un tel dispositif permet notamment de transformer les déchets ménagers non-recyclables en énergie et en matière réutilisable. Mis en service en 2018, il permet désormais de valoriser 85 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles et de biodéchets collectés sélectivement, et 12 000 tonnes d’encombrants de déchèteries par an. Avant cette mise en service des installations, + de 50% de ces déchets étaient enfouis en Gironde, et ce nouveau pôle a permis l’arrêt de deux usines d’incinération, plus polluantes et fonctionnant sans valorisation énergétique.

Le site industriel des Jalles

L’objectif d’un parcours pédagogique ?

Permettre à des scolaires et publics adultes de comprendre l’importance et le fonctionnement d’un tel centre sur un territoire. Au travers d’une déambulation sur des passerelles aériennes, l’aménagement d’une salle à vocation pédagogique et composée de modules interactifs, ainsi qu’une visite de la salle des commandes, les visiteurs seront immergés dans un univers graphique et sensoriel permettant d’observer et de comprendre le fonctionnement des équipements du site. Ce travail de sensibilisation et d’information des usagers doit donc à la fois permettre de mieux appréhender l’ensemble du site et son fonctionnement, mais aussi d’acquérir une vision globale sur les déchets. Car le SIL, à travers ses différents centres, veille aussi à la prévention-réduction des déchets, afin de faire évoluer durablement l’ensemble des gestes éco-citoyens. Car le meilleur déchet, c’est celui qui n’existe pas !

Vous avez un projet à nous faire connaître?

Oui, je veux en parler