Les Rencontres Solidaires 2022

Pour la 3ème année, l’Ecosphère Aggelos accompagne l’événement phare des communautés agissant autour des solidarités : les Rencontres Solidaires. Un événement augmenté qui déploie sa trace mémoire avec les contenus produits par l’Ecosphère et des tables rondes modérées avec l’aide de l’Ecosphère.

Rencontres Solidaires 2022 avec l'Ecosphère Aggelos

Les communautés mobilisées par les actions solidaires connaissent bien la Fondation Cognacq-Jay, reconnue d’utilité publique depuis 106 ans. Elle pour vocation de développer des oeuvres de solidarité sociale. Avec plus de 2000 salariés et plus de 13 établissements en France, les champs d’intervention touchent tous les publics en difficulté à tout âge de la vie.

Un accompagnement durable

L’Ecosphère Aggelos accompagne à travers sa marque Triple C ces Rencontres Solidaires étonnantes. Un événement augmenté avec écho digital, création de contenus, modération de l’interactivité…

Le Laboratoire des Solidarités, depuis 6 ans.

A l’occasion de son centenaire en 2016, la Fondation Cognacq-Jay a donné corps à ses réflexions prospectives sur les enjeux de la solidarité sociale de demain en créant le Laboratoire des Solidarités. Ce territoire d’expérimentations est composé d’un « Prix Fondation Cognacq-Jay », d’un événement annuel qui fédère les communautés du monde de solidarité, de publications régulières comme la revue « Visions Solidaires pour demain » et en 2022 d’un ouvrage particulièrement étonnant co-édité par ActuSF. Ce livre est un recueil de nouvelles de science-fiction, augmentées de quatre moments de réflexion, autour de la solidarité de demain. Il est diffusé en librairie depuis fin mars 2022 :  NOS FUTURS SOLIDAIRES.

Deux tables rondes autour des solidarités

Les équipes de l’Ecosphère ont accompagné la modération des échanges en assurant notamment la mise en oeuvre de l’interactivité avec les internautes.

Crise de l’engagement : quelles solutions pour les métiers du soin et de l’aide à la personne ?

Peut-on parler aujourd’hui d’une crise de l’engagement des infirmiers et infirmières ? En serait-il de même pour les aides à domicile ? Après une introduction basée sur deux enquêtes du Laboratoire des solidarités, c’est grâce aux regards complémentaires d’une infirmière de nuit en hôpital public, d’un jeune directeur d’un Institut de formation en soins infirmiers, de la directrice de l’Hôpital Forcilles, d’une psychologue et spécialiste du care ainsi que d’un acteur et prospectiviste du monde des établissements privés solidaires que cette table-ronde a ouvert de nombreuses perspectives pour redonner encore plus d’attractivité aux métiers du soin et de l’aide à la personne.

Quels sont les territoires et les formes incontournables de l’engagement aujourd’hui ?

Que ce soit dans l’économie sociale et solidaire ou au sein d’associations d’entraide, de soin ou d’accompagnement des personnes, les termes et les modalités de l’engagement ont-ils changé ? La table-ronde a démarré par l’analyse d’un sondage de la plate-forme Solutions solidaires autour de l’engagement des Français. Les six participants à la discussion ont ensuite multiplié les éclairages grâce à la diversité de leurs visions, de leurs profils et de leurs expériences, du recyclage des déchets à l’aide aux personnes en grande précarité, de l’incubation d’entreprises sociales à la transition écologique, de l’art des récits à la sensibilisation aux discriminations.


En quelques images


Pour aller un peu plus loin : le retour en images et en tweets

https://twitter.com/Solidarum/status/1514566367248273414?s=20&t=KuEuMGZAdGc0Jh3rSygwrg

Pour en savoir un peu plus sur le Prix de la Fondation Cognacq-Jay

A l’occasion de son centenaire en 2016, la Fondation Cognacq-Jay, cherchant à soutenir des initiatives à fort impact social, a lancé ce Prix qui récompense des projets innovants, favorisant le lien social, l’inclusion et la participation de chaque acteur. Il distingue jusqu’à dix projets dans deux catégories :

Vision : projets en phase d’amorçage. Pour ceux qui ont identifié un problème et qui entrevoient une solution, sans que tout ne soit encore formalisé, évalué, testé.

Accélération : projets en phase de développement, ayant déjà une identité juridique constituée. Pour ceux qui peuvent déjà démontrer leur valeur ajoutée sociale et qui ont identifié des besoins pour continuer d’avancer.

Remporter le prix Fondation Cognacq-Jay, ça signifie :

• Une dotation en numéraire de 5000 euros pour chaque lauréat.

• Un bonus de 5000 euros pour l’un des lauréats vainqueur du Prix du Public.

• Deux programmes d’accompagnement d’une valeur globale de 10 000 euros : six mois d’aide personnalisée par un partenaire expert en incubation ; un soutien individualisé en communication avec la mise à disposition d’une vidéo promotionnelle.

• L’intégration à un réseau d’acteurs reconnus dans le champ de la solidarité sociale

• Une visibilité dans les médias du Laboratoire des solidarités de la Fondation, plateforme web www.Solidarum.org, newsletters et communiqués de presse.

• L’exposition de son projet au CENTQUATRE-PARIS, à l’occasion des Rencontres solidaires et de la cérémonie de remise du Prix Fondation Cognacq-Jay.

Vous avez un projet à nous faire connaître?

Oui, je veux en parler