SYDEC eau, Saison 2 : assainissement

À l’occasion de la journée mondiale de l’eau 2022, l’Écosphère accompagne le Sydec des Landes dans la création d’une vidéo pédagogique et sensibiliser de manière ludique à l’assainissement de l’eau et battre en brèche les idées reçues.

SYDEC Lola saison 2 image générique

Le Sydec assure les services publics de l’eau et de l’assainissement avec notamment plus de 100 stations d’épuration dans le département des Landes.

Aggelos a réalisé une première vidéo pour présenter le schéma de distribution de l’eau.

SYDEC, la goutte d’eau, vous avez manquez la Saison 1

Cette première saison était de répondre à cette question : Mais d’où vient l’eau du robinet ?
Pour le savoir, nous avons conçu ce personnage de la goutte et de la suivre dans son cheminement pompage, traitement, analyses… Découvrez l’aventure de Lola, une goutte d’eau devenue ressource.

Saison 1 : les aventures de Lola

Sydec, les aventures de Lola Saison 2

Donc, pour 2022, l’Écosphère Aggelos a conçu une vidéo en motion design pour expliquer de manière pédagogique le procédé complet pour assainir l’eau des citoyens.

Un motion design à la fois composé par des images de terrain, des mots-clés et des schémas pour rendre la compréhension accessible à tous les publics et notamment les plus jeunes.

L’internaute est embarqué par Lola, l’actrice principale de la vidéo, représentée par une goutte d’eau, qui explique le chemin qu’elle parcoure depuis la sortie de chez l’habitant jusqu’à son rejet dans le milieu naturel. Pour rendre ludique l’histoire de l’assainissement, l’Écosphère Aggelos a opté pour une comparaison de la station d’épuration avec un parc d’attraction.

Prenez votre ticket pour le parc d’attraction et partez vers l’infini et l’eau de Lola !

Saison 2 : les aventures de Lola

Vous pouvez retrouver d’autres collaborations pour le Sydec des Landes, sur l’eau :

Une journée à la reconquête de la qualité de l’eau

Histoire d’eau : la vidéo !

et en général…

Des rapports qui engagent


En exclusivité, des images du tournage… Avec Brice à l’œuvre…


Encore plus de contenu, le texte de la voix Off

 » Bonjour, c’est Lola, vous vous rappelez de moi ? 

Je suis la goutte d’eau landaise qui a parcouru un long voyage à travers le réseau d’eau potable du SYDEC avant d’arriver jusqu’à chez toi ! Tu peux me boire, m’utiliser aux toilettes, pour prendre ta douche, mais aussi pour nettoyer ton lige sale.

Par exemple, lorsque tu m’utilises dans ta machine à laver le linge, je me salie et je deviens de l’eau usée. Mais pour rejoindre mon milieu naturel, la rivière ou l’océan, j’ai besoin de me refaire une beauté ! Je vais t’expliquer comment.

Je voyage d’abord dans les canalisations souterraines que l’on appelle les égouts. Puis j’arrive dans une sorte d’ascenseur qui m’aspire, maspiiiire, m’asspiiiiiiiree : il s’agit du poste de relevage. 

Je suis ainsi propulsée en direction d’un gigantesque parc d’attraction : la station d’épuration ! 

Le SYDEC s’occupe de plus de 100 stations pour permettre le traitement des eaux usées de 320 000 landais.

Il existe différents types de traitements de l’eau usée mais celui dont je vais te parler  est le traitement à boues activées. C’est le plus courant Tu vas voir c’est fascinant !

Lorsque j’arrive à la station d’épuration, je passe d’abord dans un dégrilleur : grâce à lui, je peux me débarrasser de tous les gros déchets comme les matières plastiques. Ces débris sont amenés au centre de traitement des déchets ménagers.

Maintenant en route vers le bassin d’aération ! Yihaaaaaaa !

Dans ce grand jacuzzi, des diffuseurs d’air, installés au fond du bassin, envoient des fines bulles afin de permettre à mes copines bactéries de bien respirer pour manger la pollution et peaufiner ainsi mon grand nettoyage. Et en plus un agitateur nous brasse : c’est le procédé par « boues activées ». 

Mais je suis encore marron : direction le clarificateur !

Cette grande piscine va me rendre ma clarté naturelle grâce à un procédé de décantation, qui va me séparer de la boue formée par les bactéries. Ces boues sont récupérées au fond du clarificateur et pompées vers la presse à vis : c’est comme une essoreuse à salade. C’est l’étape de déshydratation. Les boues tombent dans une benne et sont amenées à l’usine de compostage. Pas de gaspillage tout est valorisé ! Mélangées à des déchets verts, les boues deviennent du compost qui est utilisé par les agriculteurs pour faire pousser le maïs !

Et de mon côté, débarrassée de la boue, je retrouve ma beauté. 

Après une dernière étape de contrôles et d’analyses, je peux enfin retourner dans mon milieu naturel, sans polluer le ruisseau. Je dis merci au SYDEC qui veille à la protection de l’environnement.

Pour une station d’épuration plus économe en énergie, des panneaux photovoltaïques produisent localement de l’électricité et assurent ainsi 40% de la consommation du site.

Toi aussi tu peux agir pour l’environnement et éviter de polluer en adoptant ces quelques gestes simples :

  • Ne pas jeter les lingettes ni les cotons tiges dans les toilettes : c’est mieux dans la poubelle ! 
  • Éviter de verser dans l’évier ou les toilettes, des liquides indésirables tels que l’huile de friture, les produits d’entretien ou la peinture : la déchèterie est faite pour cela ! 
  • Et enfin, au quotidien, il est important de limiter la consommation de savon, de liquide vaisselle et de lessive.

Maintenant, à toi de jouer, vers l’infini et l’eau de Lola !« 

Vous avez un projet à nous faire connaître?

Oui, je veux en parler