Littoview, un dispositif unique et identifiable réalisé par l’Ecosphère Aggelos

Mars 2024

Véritable dispositif de sciences participatives, l’initiative CoastSnap Nouvelle-Aquitaine a été lancée dans le cadre du projet pilote Littoview par le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), CATIE (Centre aquitain des technologies de l’information et électroniques) et l’ONF (Office national des forêts).

Ce que nous avons fait ? la conception d’un objet robuste, facilement identifiable pour accompagner durablement le dispositif Littoview.

Littoview : un dispositif né en Australie, décliné en France

La démarche CoastSnap est née en Australie en 2017 et a pour objectif de quantifier l’évolution des plages et du trait de côte en combinant des photos prises par des citoyens et des algorithmes de traitement d’images issus du domaine de l’imagerie côtière. 

Le concept repose sur l’installation de stations d’observation incitant les passants à prendre une photo sur un support fixe.

Depuis son lancement en 2021, le projet pilote Littoview, co-financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et les fonds européens FEDER, a permis d’adapter ce concept australien à plusieurs stations aux problématiques d’évolution différentes : notamment à Biscarrosse (Nouvelle-Aquitaine), Lacanau (Gironde), Saint Jean de Luz (Pyrénées-Atlantiques), Cap Breton (Landes), l’Île d’Oléron (Charente-Maritime) et Mimizan (Mont-de-Marsan).

A quoi sert Littoview et comment fonctionne-t-il ? 

Le dispositif de surveillance repose sur un support fixe, positionné de manière stratégique pour garantir la constance des prises de vue. 

L’emplacement fixe offre une vue précise et régulière sur la zone côtière que le BRGM souhaite surveiller. Cette stabilité est cruciale pour assurer la comparabilité des images au fil du temps.

Les photos prises par les citoyens, au détour d’une balade ou activité sur les sites équipés des postes d’observation CoastSnap, seront ensuite collectées par les ingénieurs du BRGM. 

Les données visuelles recueillies fournissent une base solide pour évaluer l’évolution des contours côtiers, notamment en ce qui concerne l’érosion, l’avancée ou le recul des plages, et d’autres phénomènes liés à la dynamique côtière.

Où sont stockées les images ensuite ?

C’est le CATIE qui intervient sur l’architecture, la structure, le stockage des données, la sécurité informatique et le traitement algorithmique des images. 

Les objectifs de ce dispositif Littoview ? 

Permettre à chaque citoyen de se transformer en observateur privilégié des évolutions du littoral ;

  • Sensibiliser les citoyens à la culture du risque et au caractère mobile de la bande côtière.
  • Etudier le potentiel d’exploitation du réseau d’opportunités constitué des caméras littorales publiques existantes sur le littoral néo-aquitain ;
  • Définir et suivre au cours du temps des descripteurs du milieu tels que la largeur de la plage, la position du trait de côte, des baïnes, des barres subtidales ou des limites de végétation ;

Pourquoi ont-ils fait appel à l’Écosphère Aggelos ? 

C’est en 2020, pendant le confinement, que l’Ecosphère Aggelos a été contactée par l’ONF (Office National des Forêts) en lien avec le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières). 

“Jusqu’ici les dispositifs mis en place pour surveiller le trait de côte étaient assez sommaires. CoastNap cherchait à concevoir un objet singulier et aisément identifiable, pouvant être reproduit et adapté à différentes typologies côtières. L’objectif était d’imaginer un dispositif robuste capable de résister aux intempéries et au vandalisme, tout en demeurant distinctif. »

Gilles Goussin

” 

Penser un dispositif résistant, unique et identifiable

Le design produit du projet Littoview réalisé par l’Ecosphère Aggelos se distingue par sa robustesse en acier inoxydable jaune/moutarde d’une épaisseur de 3 millimètres et un piétement de 7 mm, offrant ainsi une stabilité optimale.

Puis, la finition thermolaquage RAL 1018 mat ajoute une touche distinctive et assure une durabilité dans diverses conditions environnementales.

Zoom sur le littoral de Nouvelle-Aquitaine

« Le littoral de Nouvelle-Aquitaine est un territoire d’exception, attractif, préservé mais également mobile et fragile. Soumis aux phénomènes d’érosion côtière et de submersion marine, la côte de notre région évolue parfois très rapidement, mettant en péril certains enjeux et activités humaines.

Inspirée d’une initiative australienne intitulée CoastSnap, ce projet de science participative vous propose de vous transformer en observateur privilégié des évolutions du littoral et de contribuer ainsi à une meilleure connaissance et prise de conscience de la vulnérabilité de la côte face aux risques naturels.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’Observatoire de la côte de Nouvelle-Aquitaine. » – extrait du site https://coastsnap-nouvelle-aquitaine.fr/

Voir toutes les références
Vous avez une idée ? Un projet ?
Contactez-nous
Icone pour ouvrir l'outil d'accessibilité