Fibois, 1 filière, 1 vision partagée et [re]faire société

Fibois filière vision

FIBOIS Nouvelle-Aquitaine tenait le 22 juin dernier à Périgueux son Assemblée Générale, Fibois est l’association fédérant les acteurs de la filière forêt et bois en Nouvelle-Aquitaine.

L’association à but non lucratif, fédère tous les acteurs, de la graine au bois transformé dans tous ses états. Lieu de dialogue ouvert, elle porte une vision d’avenir commune et ambitieuse autour du développement de la filière Forêt Bois Papier pour une gestion durable de la forêt et des ressources en bois en Nouvelle-Aquitaine. FIBOIS Nouvelle-Aquitaine souhaite porter haut les couleurs du bois !

Fibois une filière une vision, le site web
Le site de Fibois Nouvelle-Aquitaine par Aggelos.

Depuis quelques années déjà, nous accompagnons FIBOIS dans sa stratégie et ses actions de communication. De ces années riches et passionnantes est née une relation de confiance mutuelle. Partageant une envie commune de réouvrir le dialogue entre les citoyens et les professionnels de la forêt, nous avons été invités à parler à l’Assemblée Générale devant les nombreux adhérents, professionnels passionnés mais aussi méconnus du grand public.

Nous avons ainsi présenté une proposition de stratégie de diffusion d’une campagne de communication créée en co-construction avec l’association et les membres du réseau. Cette campagne de communication a été créée dans le but de mettre en lumière le travail des professionnels de la forêt et du bois en Nouvelle-Aquitaine. Ces derniers ont fait l’objet de nombreuses incivilités, vandalismes et agressions. La cause principale : une profession souvent méconnue.

Une profession méconnue ?

Or, avoir la chance de profiter, chez soi, d’un matériau bois dans tous ses états – de la charpente de sa maison, au bois chauffage en passant par des emballages… voici un matériau durable et local d’avenir. Il est donc nécessaire de rappeler à tous que pour y aboutir, des forêts se doivent d’être cultivées et le bois récolté, d’autant plus localement. Alors pourquoi ne pas défendre ses cultivateurs, producteurs et transformateurs, ces professionnels du bois passionnés ? 

Suite à cette présentation, les adhérents ont pu exprimer leurs ressentis et partager des perspectives d’amélioration pour sortir de l’état actuel de tension.

Les professionnels du bois sont en effet émotionnellement touchés par la multiplication des incivilités, actes de vandalisme et agressions qui vont à leur encontre. 

Mais plus que jamais, ils sont ouverts au dialogue et ne veulent surtout pas s’isoler. Ils manifestent leur volonté de “sortir de la forêt” pour partir à la rencontre de la population et établir un dialogue. Dans ce sens, les maîtres mots de cette assemblée générale ont été “pédagogie” et “médiation”. En effet, si le travail de la filière est aussi controversé c’est en partie dû à une méconnaissance du travail des professionnels du bois. L’échange, le dialogue et la découverte sur le terrain seront donc la meilleure défense d’une filière en souffrance.

Quelques mots d’Alain Gross sur Fibois, directeur de l’agence Aggelos :

« C’est une chance que la forêt soit un lieu qui intéresse profondément le grand public et que la matière bois soit plébiscitée. Les professionnels de la filière bois ont tout intérêt à ouvrir le dialogue pour partager leur passion avec la société. La gestion de la forêt est un sujet vaste à faire découvrir.
Ouvrir le dialogue pour lever les malentendus, comprendre la gestion de la forêt et partager une vision commune nous parait vital pour faire société.

La stratégie de communication passe avant tout par de la pédagogie, de la médiation, des échanges. Cela se fait via de la sensibilisation mais aussi et surtout par des actions sur le terrain qui permettent des rencontres et des échanges humains. Renouer le dialogue entre les professionnels du bois et le grand public est un premier pas vers une compréhension plus profonde de la forêt et de cette ressource durable appréciée de tous : le bois. »

Restez connectés… la campagne de communication devrait être rendue publique à l’automne prochain.


Vous avez un projet à nous faire connaître?

Oui, je veux en parler