La nuit 100% Crise avec l’EFAP Bordeaux

Juin 2024

Chaque semaine est différente. Chaque projet que nous abordons est différent mais tous ont quelque chose en commun : cette dose de créativité qui stimule nos neurones de communicants. Et là… nous avons imaginé une crise !

  • conseil et mise en place d’un serious game sous forme de crise
  • déploiement opérationnel de la soirée 100% Crise
  • création des éléments graphiques, éditoriaux… pour que tout paraisse … sérieux !

100% crise ? Imaginez…

L’équipe de communication du département des Gilandes* doit gérer une crise provoquée par de fausses accusations visant la cuisine centrale. Les étudiants de l’EFAP sont les participants et vont jouer le rôle des différentes personnalités composant la direction de la communication de ce département. Les participants doivent produire une série de livrables sous une forte contrainte de temps, comme un organigramme, des communiqués de presse, des vidéos et un éditorial pour le journal interne. Ils doivent réagir aux différents événements qui se déroulent, notamment les préoccupations des employés, la pression politique, la couverture médiatique nationale et les réactions du public. La situation s’intensifie au fil des jours, jusqu’à ce qu’un rapport vienne clarifier le respect du menu végétarien hebdomadaire obligatoire. Cela conduit à la tâche finale : clarifier la situation via un communiqué de presse et une infographie.

Le chef de cuisine est injoignable, il est impossible d’obtenir des informations de sa part.

Bref c’est la crise !

Vrai ? Pas vrai ? C’est 100% crise !

Ils ont 4 heures. 240 minutes. Cela représente en théorie 4 jours de crise dans la vie. 4h pour comprendre, prendre la mesure de la crise, se structurer en équipe de communication. 240 minutes pour monter en pression, répondre à des coups de fil intempestifs savamment distillés par l’équipe de l’Ecosphère Aggelos associée à l’équipe pédagogique de l’EFAP.

9 étapes. 9 enveloppes disséminées pendant la soirée pour monter en puissance et découvrir l’envers du décor de la réalité d’une crise. Un moment important pour bien comprendre le nécessaire esprit critique qu’il convient d’avoir et de garder en toute circonstance mais aussi l’importance de la rumeur, de la malveillance parfois, du cynisme dont peuvent faire preuve des médias.

Un 100% crise important dans le cursus des étudiant.es

Une soirée pour mieux mesurer les dégâts que peuvent provoquer ces chasses organisées sur les réseaux sociaux et orchestrées très souvent aux dépends de la simplicité. Un cours pratique pour vivre ce que les réseaux peuvent faire émerger, pour découvrir qu’une stratégie de communication peut être percutée et balayée par des aléas, pour se souvenir qu’un choc s’encaisse et que pour cela il est nécessaire d’être prêt, d’avoir des plans, de savoir comprendre les tenants et les aboutissants.

On vous détaille ce 100% crise en quelques mots

Message d’avertissement : pour d’évidentes raisons de confidentialité, nous ne dévoilons pas toutes les étapes de ce grand jeu mis en scène par un quatuor magique Blanche Ganuchaud, Thibaut Bacha, Eloi Choplin et Alain Gross.

Jour 1 : Début de la Crise – Les Fake News

Dès 17h45, la crise a éclaté avec la diffusion de fausses informations sur Twitter, accusant la Cuisine Centrale de mauvaises pratiques. La direction, ignorant ces rumeurs, a demandé un organigramme du pôle communication.

À 18h05, confrontés à des articles de presse locale et des associations, les étudiant.es ont du rédigé un premier communiqué de presse pour apaiser les inquiétudes. Puis, à 18h25, suite à un mail de la direction demandant des clarifications, les étudiant.es ont élaboré un plan d’action détaillé, expliquant les enjeux et les mesures prises pour gérer la situation.

Jour 2 : Montée en Puissance

À 18h55, après avoir reçu des plaintes des parents et une pétition de l’association des parents d’élèves, les étudiant.es ont rédigé une communication officielle via la plateforme de dialogue pour informer et rassurer les parents.

À 19h25, confrontés à un blocus des parents et à des mails préoccupés des employés de la Cuisine Centrale, les étudiant.es ont organisé un direct sur les réseaux sociaux pour répondre en direct aux questions et préoccupations des citoyens. Enfin, à 19h55, avec des médias nationaux relayant la manifestation, un communiqué de presse est parti.

Jour 3 : Emballement Médiatique National

La situation s’est intensifiée sur le plan médiatique. À 20h20, suite à une vidéo d’un influenceur très célèbre, et une newsletter d’une grande ONG environnementale : besoin de clarifier la situation et répondre à la panique de la direction.

À 20h50, le hashtag #BalanceTaCantine en TopTweet. Elaboration d’un brief créatif pour orchestrer une réponse adaptée.

Jour 4 : Retour au Calme et Explications

À 21h15, avec un vocal du chef cuisinier, des photos des produits utilisés et des statistiques sur le gaspillage alimentaire, nouveau communiqué de presse final et infographie postée sur les réseaux sociaux. Transparence au menu !

Un département que vous ne connaissiez pas ?

Le Conseil Départemental des Gilandes est effectivement nouveau… non ce n’est pas un nouvel avatar du découpage géographique national ou de la carte électorale non. C’est simplement qu’il y a 5 ans, nous avions imaginé l’organisation de ce grand jeu sérieux pour l’EFAP et nous avions pris le parti d’en faire un scénario très réaliste. Il s’agissait d’une commune connue pour ses choix liés à l’environnement. Super idée. Super jeu. Mais quand Alain Gross, a été appelé dans la soirée par le directeur du cabinet de cette mairie qui s’inquiétait après avoir vu des messages sur les réseaux parlant d’une crise…

Tout s’est bien terminé mais nous préférons pour ces exercices embarquer les participants dans un récit avec du vrai… et du pas vrai…

Voir toutes les références
Vous avez une idée ? Un projet ?
Contactez-nous
Icone pour ouvrir l'outil d'accessibilité